Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits
 

Paris:


books      epaw-video-en

 

 

Health > Victims of wind turbines > Eoliennes, santé effets néfastes - le Dr Mauri Johansson ( danois) témoigne

danemark

Lettre ouverte du Dr Mauri Johansson ( danois)

Eoliennes industrielles, santé et effets néfastes - une perspective danoise


Dr Mauri Johansson ( Danish citizen)
epaw

  • Spokesman for Scandinavia (Denmark, Norway and Sweden) plus Finland, Lithuania, Latvia and Estonia
    Mauri Johansson, MD (Specialist in Community & Occupational Health. Master in Humanities and Health studies, MHH) - Prevention & Health Promotion (Denmark)

    mauri.johansson@epaw.org


 

 


 

 

 

 

 

 


Publiée le: 9 Juillet, 2013

https://www.wind-watch.org/documents/big-wind-turbines-health-and-disease-a-danish-perspective/

Traduction et publication par J.P. Riou
http://lemontchampot.blogspot.fr/2015/05/eoliennes-danoises.html



L'histoire d'éoliennes au Danemark a commencé dans les années 1970 avec de petites puis, progressivement, de plus grandes éoliennes qui ont été pour la plupart détenues par des agriculteurs locaux. [1] Les grandes éoliennes (> 1 MW) sont venues en fin d’années 2000, mais très progressivement.

Les documents légaux des autorités danoises de l'environnement les concernant et d'autres documents ont montré que déjà dans la fin des années 1980, il y avait des plaintes au sujet du bruit, mais localement, du fait que les autorités centrales ont généralement refusé d'enquêter, et ne suscitaient pas d'expertise médicale. C’est toujours le cas aujourd'hui.

En dépit de ces plaintes pendant plus de 20 ans, la recherche médicale n'a jamais été menée au Danemark, même pas en tant que base pour des distances "fiables" et des limites de bruit. La seule recherche a consisté en des mesures et calculs de bruit par des ingénieurs. Ce domaine ignore l'impact sur la physiologie humaine du bruit de l'éolienne, déjà mis en évidence dans la recherche sur les impacts des autres sources de bruit. Les ingénieurs ne sont pas médecins, et ne peuvent donc pas évaluer l'impact sur la santé humaine. En outre, ces ingénieurs acoustiques en liaison étroite avec l'industrie éolienne ont un conflit d’intérêt financier encore rarement reconnu mais évident.

Malheureusement, les décrets-lois danois officiels, relatifs à la pollution sonore par le bruit des éoliennes, ont été exportés à l'échelle internationale, avec les turbines. Cela est d'autant plus problématique aujourd'hui, en raison de la taille croissante des éoliennes.

Avec les éoliennes géantes (> 1 MW) la proportion de bruit de basse fréquence, qui est très intrusive et se propage facilement à de grandes distances, est en augmentation. Cela a été démontré dans la recherche indépendante de l'Université d'Aalborg par professeur en acoustique Henrik Moeller. [2] Les commentaires récents du professeur émérite australien Colin Hansen ont indiqué que les mêmes effets intrusifs sur la santé et le sommeil par le bruit éolien sont en cause en Australie pour la centrale éoliennes de Waterloo ( 37 éoliennes Vestas V90 danoises de 3 MW), sous certaines conditions météorologiques, à des distances sur 10 km. [3]

Malheureusement au Danemark il n'y a pas eu d'enregistrement systématique des plaintes, ou de suivi pour les personnes dont la santé et le sommeil ont été affectés par le bruit. Aucune information sur les risques pour la maladie n'a jamais été envoyée au GP ou aux autorités de santé. Donc, en fait, au Danemark, nous avons aucune idée du nombre réel, d’autant que la plupart des agriculteurs sont mal à l'aise pour parler de leurs problèmes de santé / maladie. S’en plaindre risque également de faire chuter les prix de leurs maisons et terrains ou peut même en interdire totalement la vente.

Il ne fait aucun doute, cependant, que le nombre de plaintes pour des problèmes de sommeil et de santé des résidents danois est en augmentation. Quelques résidents ont subi des examens médicaux pertinents et parmi ceux ci, la causalité de leurs symptômes par le bruit de l'éolienne a été confirmée sur le plan clinique individuel dans un petit nombre de cas.

La recherche épidémiologique est totalement absente ainsi que des études sur des périodes de temps plus longues.

Lorsque le décret-loi danois pour le bruit de basse fréquence a été modifié en 2011, suite à une pression considérable de la population, un haut fonctionnaire de l'Autorité de l'environnement responsable de la réglementation de la pollution sonore a eu une réunion avec des représentants de l'industrie éolienne en Mars 2011, où il était mutuellement convenu en privé que la nouvelle réglementation n’entrainerait pas de plus grandes distances de sécurité ou des exigences plus élevées en matière de protection du bruit basse fréquence que le précédent et inadéquat décret-loi. Ceci est exactement ce qui est arrivé par la suite, et a abouti à de fortes protestations des acousticiens danois [4] et les médecins [5] familiarisés avec les problèmes de santé et de sommeil signalés. Les autorités responsables ont continué à ignorer ces protestations.

Le PDG de Vestas, Ditlev Engel, en Juin 2011 a envoyé une lettre [6] pour le ministre de l'Environnement pour assurer qu'aucune modification de l'état actuel des choses ne pourrait être acceptable, en raison du risque pour les exportations danoises et les emplois danois. Les motivations de Vestas et autres personnes impliquées dans l'industrie éolienne deviennent ainsi très claires. Leurs prétendues valeurs de l'entreprise ne correspondent pas à leurs actions. [7]

Les dénégations faites par Vestas au sujet des problèmes de santé et de sommeil, y compris dans leur dernière campagne mondiale «Act on facts" déclarées récemment en Australie [8] afin d'être relayées à l'échelle mondiale, sont une preuve supplémentaire de leurs véritables intentions pour maximiser les profits et faire croître leur entreprise et leur entreprise, au détriment direct de la santé des citoyens du monde entier.

Il n'y a pas d'étude épidémiologique indépendante qui montre que leur produit (éoliennes) est inoffensif et ne provoque pas de privation de sommeil et d'effets néfastes sur la santé pour les riverains.

Au contraire, il y a un nombre croissant d'études révisées par des pairs qui montrent qu'il y a une détresse humaine considérable, une privation de sommeil et des effets sur la santé et la qualité de la vie pour les riverains d’éoliennes. [9] Un certain nombre de ces études a été mené en Suède sur les petites éoliennes il y a près de 10 ans [10] confirmant que ce problème n'a rien de nouveau. Et que les problèmes de sommeil et de santé signalés ne sont pas causés par "l'alarmisme" ou "l'effet nocebo" dans les pays anglophones, comme certains avocats de la cause sanitaire de l'industrie éolienne, comme le professeur Simon Chapman, sociologue à l'Université de Sydney en Australie, semblent prétendre. [11]

Alors s'il vous plaît, ne continuez pas à désinformer le public en dehors du Danemark au sujet de la véritable situation d’un nombre croissant de citoyens danois dont la santé et le sommeil sont gravement affectés par le bruit basse fréquence des éoliennes. La barrière de la langue entre l'anglais et le danois ne suffira pas à cacher la vérité.

Ces problèmes de santé et de sommeil sont identiques à ceux qui sont rapportés dans le monde entier par des voisins d'éoliennes, et aussi par d'autres personnes touchées par d'autres sources de bruits industriels de basse fréquence.

Le déni continu de faits concernant l'existence de graves problèmes de sommeil et de santé pour les voisins d’éoliennes est impardonnable. Le refus des les autorités de mesurer le bruit à l'intérieur des habitations est inacceptable ainsi que le refus de mener la recherche médicale multidisciplinaire.

Le commentaire fait par l’ancien juge danois de la Haute Cour Peter Roerdam dans le Copenhagen Post, le 16 Novembre 2012 [12] signifiant que l'énergie éolienne est "une industrie qui a profondément corrompu, le système politique" est trop vrai, selon mon expérience, et agit directement aux dépens de la santé de la population danoise.

Il est clair que la corruption politique institutionnelle et le manque d'éthique professionnelle de la part des acousticiens de l'industrie éolienne et chercheurs en santé publique, qui ignorent ou nient l'existence des problèmes de sommeil et de santé ainsi que les effets à long terme de graves dommages pour la santé ne se limite pas au Danemark.

Mauri Johansson, MD, MHH
Specialist en médecine du travail
Denmark, 6th July 2013
REFERENCES
1. http://theenergycollective.com/greenwell-future/230046/denmark-s-community-wind- power-movement-retreat
2. http://vbn.aau.dk/en/publications/lowfrequency-noise-from-large-wind-turbines–additional-data-and-assessment-of-new-danish-regulations%288aaf8aba-7a7a-4e4e-a7f1- 742b06f95aec%29.html
3. https://www.wind-watch.org/documents/letter-to-victoria-dept-of-health-re-acoustics-of- wind-turbine-noise/
4. http://www.epaw.org/media.php?lang=en&article=pr11
5. https://www.wind-watch.org/documents/statement-on-the-revision-of-the-executive-order-on-noise-from-wind-turbines/
6. https://www.wind-watch.org/documents/letter-from-vestas-worried-about-regulation-of-low-frequency-noise/
7. http://www.windturbinesyndrome.com/2012/gutsy-doc-gives-vestas-hell-denmark/
8. http://www.vestas.com/en/pages/act-on-facts.aspx
9. https://www.wind-watch.org/documents/association-between-wind-turbine-noise-and-human-distress-literature-review/
10. https://www.wind-watch.org/documents/association-between-wind-turbine-noise-and-human-distress-literature-review/, page 22
11. https://www.wind-watch.org/documents/tag/nocebo/?titles=on, for critiques of the “nocebo” research from Australia and New Zealand, which purports to provide support the scaremongering hypothesis. Notably the peer-reviewed published research by Danish Acoustician Professor Moeller above (ref #2) on the effect of the increased size of the wind turbines on increased low-frequency noise is ignored by Professor Chapman.
12. http://www.windturbinesyndrome.com/2012/wind-power-has-thoroughly-corrupted-the- political-system-says-retired-high-court-justice-denmark/
Download original document: “Open Letter: Big wind turbines, health and disease – a Danish perspective”

 


1234

Top of page
About us