Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits
 

Paris:


books      epaw-video-en

 

 

Θύματα > Victims of wind turbines > Il est malheureux, tout simplement, Dominique Perrard...

Logo Ouest-France3 septembre 2012

Éoliennes : Dominique Perrard souffle le vent
de la discorde - Margueray

Dominique Perrard
Les éoliennes ont divisé Margueray, aux yeux de Dominique Perrard.

Quand Dominique Perrard a vu ça, mercredi, dans le journal, « les éoliennes font leur trou à Margueray et Montbray », son sang a fait un tour. Pas qu'il ne le sache pas qu'elles arrivaient à tire d'aile. Il a croisé pendant quelques jours, en allant à son travail à Percy, les ouvriers creusant justement les trous. Mais il a bondi en lisant dans la bouche du maire : « Il n'y a plus d'opposition ».

Opposé, il y a toujours été. Dès le début. « On a tout fait dans le dos de tout le monde », fulmine-t-il. « C'est pour ça qu'aux élections on s'est tiré dans les pattes... » Les éoliennes, « il va y en avoir dix autour de chez moi », assure-t-il sans nuance. Chez lui, c'est à La Gendrinière. Il est entre colère et rancoeur, « c'est dommage. C'est grave ». « On n'a jamais rien demandé et ma maison ne vaut plus rien », soupire-t-il. « Près de chez moi ça ne ressemblera plus à rien... »

En vrac, Dominique Perrard met en cause l'enquête publique « pipeau », même s'il s'est exprimé à l'époque pour donner ses griefs à Catherine de La Garanderie, la commissaire enquêteur. « Si seulement c'était valable... » ajoute-t-il, doutant de la rentabilité des éoliennes. « C'est un gâchis phénoménal. De la faute des gens qui ont mis ça en place sans en parler. »

Et de regretter, puisque c'est inéluctable, puisque les trous sont là, qu'il n'y ait « pas de compensation quelconque » comme pour la THT. De même « pour toutes les entreprises du coin qui ne voient rien du tout. Il y a de la mécanique dans les éoliennes. On est capable de faire. » Il est malheureux, tout simplement, Dominique Perrard, comme certains qui ont des pylônes sous leurs yeux.

Ouest-France | 3 septembre 2012


1234

Top of page
Ποιοι είμαστε