Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits
 

Paris:


books      epaw-video-en

 

 

Θύματα > Victims of wind turbines > Schéma régional éolien : courrier au Président et au Préfet de Région

Mme Marchet Noël à Monsieur Le Président de Région et Monsieur Le Préfet de Région

Télécharger la lettre

Lettre publiée avec l'aimable autorisation de l'association Ally-Mercœur Vivre en paix, membre EPAW.

Madame MARCHET Noël
Le Monteil
43380-ALLY

A Monsieur Le Président de Région
Monsieur Le Préfet de Région

Objet : Schéma régional éolien

Habitant Ally à 350 mètres d'une éolienne j'en connais bien les effets et en souffre beaucoup. Les services de l’Etat dans le plan Régional n’ont pris aucune mesure pouvant prévenir et empêcher que des projets mal fait et ne protégeant pas les citoyens puissent être mis en oeuvre par des promoteurs irresponsables relayés par des élus peu scrupuleux.

Les normes de bruit à Ally ont été dépassées. Cela a été reconnu par le promoteur qui pour y pallier a pris |’engagement de « brider la production » de certaines éoliennes. C’est bien, mais nous on ne constate aucune amélioration comme si le promoteur ne mettait pas en oeuvre ses engagements. Nous n'avons ni les moyens financiers, ni les connaissances techniques pour le vérifier. L'exploitant se refuse à nous donner toute information qui nous permettrait ce contrôle. Cela est anormal ! L’état par le biais d'un règlement de zones éoliennes devrait imposer cette information. Avec ces éléments, on pourrait constater si nos plaintes sont fondées ou non. Dans le Plan Régional Eolien ce contrôle permanent des nuisances sonores devrait être prévu.

Le bruit dépend de tellement de paramètres, qu’il est d'après des spécialistes, impossible de le prévoir mais ce que l'on sait avec certitude, c’est qu’à 1500 m, le bruit est toujours acceptable. Alors pourquoi vous ne l’imposez pas quand vous autorisez une ZDE.

Toute ma vie d’agricultrice, j’ai respecté l’administration et en ai accepté les lois car je me savais protégée par elles. Maintenant cette même administration, ne me protège pas, bien au contraire elle prend fait et cause pour ceux qui nuisent mais sont riches et sans scrupules. Ce cri de désespoir, beaucoup le partagent mais n’osent pas vous le dire.

Chez nous à 1000 m d’altitude elles ne tournent pas souvent et l’hiver le givre les met durant des jours en croix, alors est-ce bien la solution technique valable ? Ne serait ce pas beaucoup de souffrance et d’argent pour peu de résultats ?

En espérant que vous prendrez en considération mes propositions, je vous prie de croire, Monsieur, en l'expression de mes respectueuses salutations.

Ally le 07 Octobre 2011


1234

Top of page
Ποιοι είμαστε