Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits
 

Paris:


books      epaw-video-en

 

 

Multimedia > Accidents > Quand les éoliennes perdent d’énormes morceaux de tôle…

Le Dauphiné libéré7 février 2014
par Charles GUIRAUD

Quand les éoliennes perdent d’énormes morceaux de tôle…

Plusieurs “avaloirs”, faisant office de prise d’air permettant le refroidissement du rotor de l’éolienne, sont tombés hier.

Après la pluie de sauterelles, voici un autre phénomène des plus étranges, la pluie de morceaux d’éolienne !

Mercredi et jeudi, plusieurs bouts de tôle se sont détachés des éoliennes implantées sur la commune de Beausemblant, terminant leur chute pour certains à quelques mètres seulement de la route. Des “avaloirs”, où s’engouffre l’air permettant le refroidissement des rotors, pouvant peser près de 10 kg et mesurer jusqu’à 1 mètre de long, ont donc chuté d’une centaine de mètres de hauteur !

On comprend, dès lors, l’inquiétude des riverains, qui avaient déjà alerté les autorités il y a quelques mois quand ce phénomène s’était produit : « Ces morceaux tombent au gré du vent », peste un riverain souhaitant rester anonyme, « et il faut alerter les gens pour qu’ils évitent de trop s’en approcher ».

Il y a quelques mois, ce dernier a d’ailleurs fait constater la chute de ces morceaux de tôle par un huissier de justice, et affirme avoir envoyé des courriers aux collectivités ainsi qu’aux services concernés de la préfecture. Des courriers restant, à ce jour, sans réponse selon lui.

Toujours est-il que l’unité territoriale de la direction régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (Dreal), a intimé hier l’ordre à l’exploitant de retirer toutes ces pièces par mesure de précaution. Les services de l’État pouvant ainsi intervenir puisque, depuis l’année 2011, les éoliennes sont soumises à la réglementation relative aux installations dites “classées”.

L’exploitation du parc éolien n’est « pas remise en cause »

Pour l’heure, et selon le directeur de l’unité territoriale de la Dreal Gilles Geffraye, cet incident « ne remet pas en cause l’autorisation d’exploitation de ce parc éolien. »

Le Dauphiné libéré | 7 février 2014

Plusieurs “avaloirs”, faisant office de prise d’air permettant le refroidissement du rotor de l’éolienne, sont tombés hier.

1234

Top of page
About us