Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits
 

Paris:


livre      epaw-youtube  fed  rdp 

 

 

Échos > 2017 > Eoliennes au large de Noirmoutier: "C'est affreux, je ne viendrai plus sur cette belle plage"

FR
France

BFMTV

Eoliennes au large de Noirmoutier: "C'est affreux, je ne viendrai plus sur cette belle plage"

08/08/2017 à 11h16

62 éoliennes pourraient être installées à 15 kilomètres des côtes de Noirmoutier. RMC a rencontré un collectif qui se bat contre le projet.

( le reportage de BFMTV avec Fabien Bouglé commence 30 s après les publicités)

 

De nombreux projets d'éoliennes offshore sont à l'étude en France. Au large de l'île de Noirmoutier, 62 éoliennes pourraient être installées à 15 kilomètres des côtes et éparpillées sur 80 kilomètres. Mais les militants anti-éoliennes sont mobilisés et comptent bien se faire entendre. Les bénévoles de l'association "Touche pas à mes îles" sillonnent les plages pour sensibiliser les touristes aux conséquences du futur projet éolien.

"Il va y avoir 62 éoliennes de 220 mètres de haut à quelques kilomètres des côtes. Donc on peut avoir une baisse d'attractivité de l'île, moins de touriste et donc moins de commerces, un impact sur l'emploi…", s'inquiète Fabien Bouglé, le porte-parole du collectif.

"J'ai peur qu'il n'y ait plus aucun poisson"

Et Robert, habitué aux vacances à Noirmoutier, confirme: "Il y a 30 ans, je venais ici et je pêchais beaucoup. J'ai peur qu'il n'y ait plus aucun poisson, c'est affreux. Il est certain qu'avec les éoliennes je ne viendrai plus sur cette belle plage".

Si les éoliennes en mer risquent de faire fuir les touristes elles pourraient aussi détruire tout un écosystème, selon Sylvie membre du collectif Touches pas à mes iles: "On va bétonner 86km2 de fonds marins, on n'aura plus de poissons à cet endroit-là, il n'y aura plus de pêche possible".

A Noirmoutier, Engie, le promoteur du projet voudrait débuter les travaux dans 2 ans mais pour l’instant il n’a pas encore reçu l’autorisation définitive d’exploitation.

 


1234

Haut de page
Qui sommes-nous ?