Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits
 

Paris:


livre      epaw-youtube  fed  rdp 

 

 

Échos > 2016 > Crète : la face sombre du nouveau paradis des éoliennes

grêceCRÊTE:

frinfo
Crète : la face sombre du nouveau paradis des éoliennes

Expropriations, intimidations policières, efficacité contestée : la politique du gouvernement grec, consistant à faire de la Crète un gigantesque parc éolien, suscite l'opposition des habitants, prêts à tout pour conserver leurs terres.

http://www.francetvinfo.fr/monde/grece/crete-la-face-sombre-du-nouveau-paradis-des-eoliennes_1990593.html#xtor=AL-67-[article

29/12/2016 Angélique Kourounis franceinfo Radio France

eol-crete

Des éoliennes fleurissent sur les collines crétoises. En récession depuis sept ans, la Grèce subit une cure d'austérité drastique et survit sous perfusion financière de ses créanciers, qui exigent des réformes. L’une d’entre elles est l’ouverture du marché énergétique, qui inclut l’installation massive d’éoliennes. Il est même question de faire de l'île de Crète un hub énergétique entre le Moyen-Orient et l’Europe.

Les Crétois s’y opposent, accusant le gouvernement de les spolier et de détruire leurs terres. Sur la place du village de Palea Roumata, dans le sud-ouest de l'île, un seul sujet domine les discussions : celui de l'expropriation en cours des paysans. Yanis, retraité, accuse même le gouvernement de malversations. "Ils ont affiché les expropriations à la mairie d'Akrotiri, à 80 kilomètres d'ici. On n'a rien vu venir", dit-il.Des experts remettent en cause l'intérêt des éoliennes

Des experts remettent en cause l'intérêt des éoliennes

Costas, un agriculteur d'une quarantaine d'années, cultive son champ près du village. À la tête de la contestation, il paie cher sa participation à toutes les batailles : "Pendant deux ans, la région a été quadrillée par la police. Les forces anti-émeutes étaient tous les jours dans la rue. Il régnait un terrible terrorisme d'État. À chaque manifestation, on m'a emmené. On m'a traduit dix fois en justice."

De son côté, le gouvernement défend son projet au nom de l'énergie verte. Mais cette théorie est remise en cause par Flora Papadede, une ingénieure de la DEI, le fournisseur historique d'électricité dans le pays : "Pour que le réseau électrique fonctionne parfaitement, il faut que la demande corresponde exactement à la demande à tout instant. Sinon, c'est le black-out."

Si le vent s'arrête, que se passe-t-il ? On se reporte sur les centrales conventionnelles. Mais elles ne peuvent pas démarrer d'un seul coup. Donc elles ne s'arrêtent jamais.

Flora Papadede, ingénieure à franceinfo

À Athènes, Michalis Verriopoulos, secrétaire général au ministère de l'Énergie, rejette ces arguments et affirme tout ignorer des expropriations en cours : "Où est le mal avec cette technologie ? Elle est rôdée, pas chère. Et si on l'utilise précautionneusement, elle est très bénéfique !"

Hors micro, les Crétois confient être prêts à tout pour sauver leurs terres. Il y a quelques mois, ils ont réussi à renvoyer sur le continent des éoliennes débarquées dans le port d'Héraklion.

Des éoliennes fleurissent sur les collines crétoises. En récession depuis sept ans, la Grèce subit une cure d'austérité drastique et survit sous perfusion financière de ses créanciers, qui exigent des réformes. L’une d’entre elles est l’ouverture du marché énergétique, qui inclut l’installation massive d’éoliennes. Il est même question de faire de l'île de Crète un hub énergétique entre le Moyen-Orient et l’Europe.

Les Crétois s’y opposent, accusant le gouvernement de les spolier et de détruire leurs terres. Sur la place du village de Palea Roumata, dans le sud-ouest de l'île, un seul sujet domine les discussions : celui de l'expropriation en cours des paysans. Yanis, retraité, accuse même le gouvernement de malversations. "Ils ont affiché les expropriations à la mairie d'Akrotiri, à 80 kilomètres d'ici. On n'a rien vu venir", dit-il.

Des experts remettent en cause l'intérêt des éoliennes

Costas, un agriculteur d'une quarantaine d'années, cultive son champ près du village. À la tête de la contestation, il paie cher sa participation à toutes les batailles : "Pendant deux ans, la région a été quadrillée par la police. Les forces anti-émeutes étaient tous les jours dans la rue. Il régnait un terrible terrorisme d'État. À chaque manifestation, on m'a emmené. On m'a traduit dix fois en justice."

De son côté, le gouvernement défend son projet au nom de l'énergie verte. Mais cette théorie est remise en cause par Flora Papadede, une ingénieure de la DEI, le fournisseur historique d'électricité dans le pays : "Pour que le réseau électrique fonctionne parfaitement, il faut que la demande corresponde exactement à la demande à tout instant. Sinon, c'est le black-out."

Si le vent s'arrête, que se passe-t-il ? On se reporte sur les centrales conventionnelles. Mais elles ne peuvent pas démarrer d'un seul coup. Donc elles ne s'arrêtent jamais.

Flora Papadede, ingénieure

à franceinfo

À Athènes, Michalis Verriopoulos, secrétaire général au ministère de l'Énergie, rejette ces arguments et affirme tout ignorer des expropriations en cours : "Où est le mal avec cette technologie ? Elle est rôdée, pas chère. Et si on l'utilise précautionneusement, elle est très bénéfique !"

Hors micro, les Crétois confient être prêts à tout pour sauver leurs terres. Il y a quelques mois, ils ont réussi à renvoyer sur le continent des éoliennes débarquées dans le port d'Héraklion.

Crète : la face sombre du nouveau paradis des éoliennes. Reportage d'Angélique Kourounis.


_____________________________________________________________________

7 janvier 2014


UN SCANDALE LE GROUPE FRANCAIS EDF ASSASSINE LES PAYSAGES DE LA CRÊTE

FORTE POPPOSITION DES VILLAGEOIS DE SAINT- BASILE ET REHYMNON QUI MANIFESTENT CONTRE 61 ÉOLIENNES GÉANTES

Des centaines de résidents des municipalités de Saint-Basile et Rethymnon, les gens de tous âges et des familles avec enfants, se sont rassemblés dans la matinée du jour de mai dans Kaneva, près d'un magnifique figuier.

sitede l'association crêtoise

C'est le lieu ,  tout le long de la montagne en amont Tsilivdika, qui a une longue histoire de lutte contre les envahisseurs de notre pays, un lieu où des combattants héroïques ses ont sacrifiés et ont donné leur sang pour la liberté.
Dans "cette montagne aujourd'hui, deux filiales de l'entreprises françaises EDF ont obtenu la permission de la(RAE) pour installer des parcs éoliens avec un total de 61 éoliennes.
Dans «cette montagne, à côté du mât du vent, les manifetants ont défilé et exprimé  leur colère contre la vente de tout le pays et ont affirmé leur volonté de se battre pour garder leur montagnes de notre patrie libres et non vendues.
Ils ont observé une minute de silence à la mémoire de ceux qui ont combattu pour la liberté et la démocratie.
Malgré le vent fort et froid, tous ont continué à garder le silence pendant longtemps encore, fasciné par la beauté impressionnante du paysage........
....Et puis, dans la chapelle de Saint-Pierre sous l'arbre de vie , s'est tenue la véritable véritable fête crétoise. Des musiciens exceptionnels comme Alexander Papadakis, Yiannis Papatzanis, Sykakis Stelios, Stelios Zervos et d'autres, ont joué de la musique ancienne jouée sans micros. Leur son etait  pur, créé uniquement avec leur art, ce qui a ajouté à ce jour  une expérience mémorable.
Des aliments copieux et délicieux et de la viande  cuite sur place  en continu ont succédé à cette  cette fête, puis des danses et des chants ont eu lieu  jusqu'à la fin de l'après-midi.
Et c'est un gage d'espoir pour qu'un décission soit prise qui  gardera toujours Tsilivdikas et toutes les montagnes fières et libres
 

2

1

3

3

5

grêce

A SCANDAL
FRENCH INDUSTRIAL GROUP EDF DESTROY LANDSCAPES OF ISLAND OF CRETE

STRONG PROTEST OF SAINT-BASILE AND REHYMNON RESIDENTS AGAINST A PROJECT OF 61 WIND TURBINES

sitede l'association crêtoise

Hundreds of residents of the municipalities of Saint-Basile and Rethymnon, people of all ages and families with children, gathered in the morning of May in Kaneva, near a beautiful fig tree.
From there, all along the uphill mountain Tsilivdika, a place with a long history of struggle against the invaders of our country, a place of heroic sacrifice fighters who gave their blood for freedom.

In "this mountain today, two subsidiaries of French companies EDF have gotten permission from the RAE (RAE) to install wind farms with a total of 61 wind turbines.
In "this mountain, beside the wind mast, the assembled marched their anger against selling out the country and expressed the determination to fight to stay free mountains and our homeland.
Then observed a minute's silence in memory of those who fought for freedom and democracy.
Despite the strong wind and cold, all continued to remain silent for a long time yet, spellbound by the awesome beauty of the landscape.
The thought that some plan to destroy this unique landscape fanning the anger of the world. And as to the shared air, afxaine and he's momentum.
From the great indignation of the world and air momentum, like ear leaned and collapsed to the ground the towering anemologikos tissue.
And then, in the chapel of St. Peter beneath the perennial tree, erected genuine Cretan feast. Exceptional musicians as Alexander Papadakis, Yiannis Papatzanis, Sykakis Stelios, Stelios Zervos and others, played like old music played without microphones. Their sound undistorted, created only with their art, added to this day a memorable experience yet.
Plentiful and delicious foods and meats and baked continuously carrying on the spot and kept Kalosykianoi feasting, dancing and singing until late afternoon. And it was all the hope and the decision to always Tsilivdikas stands proud and free as it should be so all the mountains.

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________

grêce

Η φετινή Πρωτομαγιά, στον Τσιλίβδικα, που θα μείνει αξέχαστη.

7 Ιουνίου 2014 Σχολιάστε

sitede l'association crêtoise

Εκατοντάδες κάτοικοι από τους δήμους Αγίου Βασιλείου και Ρεθύμνου, άτομα κάθε ηλικίας και οικογένειες με παιδιά, συγκεντρώθηκαν το πρωί της Πρωτομαγιάς στην Κάνεβο, στην διασταύρωση προς Καλή Συκιά.

Από εκεί, ανηφόρησαν όλοι μαζί στο βουνό του Τσιλίβδικα, τόπο με μακραίωνη ιστορία αγώνων κατά των κατακτητών της πατρίδας μας, τόπο ηρωικής θυσίας αγωνιστών που έδωσαν το αίμα τους για την λευτεριά.

Σ” αυτό το βουνό, σήμερα, δυο εταιρείες θυγατρικές της γαλλικής EDF έχουν πάρει άδεια από την ΡΑΕ (Ρυθμιστική Αρχή Ενέργειας) για να εγκαταστήσουν αιολικά πάρκα με 61 συνολικά ανεμογεννήτριες.

Σ” αυτό το βουνό, δίπλα στον ανεμολογικό ιστό, οι συγκεντρωμένοι διαδήλωσαν την οργή τους κατά του ξεπουλήματος της χώρας και διατράνωσαν την απόφαση να αγωνισθούν για να μείνουν ελεύθερα τα βουνά κι η πατρίδα μας.

Στη συνέχεια τηρήθηκε ενός λεπτού σιγή στην μνήμη όσων αγωνίσθηκαν για την ελευθερία και την δημοκρατία.

Παρά τον δυνατό άνεμο και το κρύο, συνέχισαν όλοι να παραμένουν σιωπηλοί για πολλή ώρα ακόμα, μαγεμένοι από την υποβλητική ομορφιά του τοπίου.

Η σκέψη πως κάποιοι σχεδιάζουν να καταστρέψουν αυτό το ανεπανάληπτο τοπίο φούντωνε την οργή του κόσμου. Και σαν να την συμμεριζόταν ο αέρας, αύξαινε κι εκείνος την ορμή του.

Από την μεγάλη αγανάκτηση του κόσμου και του αέρα την ορμή, σαν στάχυ έγειρε και σωριάστηκε στο έδαφος ο πανύψηλος ανεμολογικός ιστός.

Κι έπειτα, στο εκκλησάκι του Αγίου Πέτρου κάτω από τον αιωνόβιο πλάτανο, στήθηκε γλέντι γνήσιο κρητικό. Εξαιρετικοί μουσικοί, όπως ο Αλέξανδρος Παπαδάκης, ο Γιάννης Παπατζανής, ο Στέλιος Συκάκης, ο Στέλιος Ζερβός και άλλοι, έπαιξαν όπως παιζόταν παλιά η μουσική, χωρίς μικροφωνική. Ο ήχος τους ανόθευτος, πλασμένος μόνο με την τέχνη τους, πρόσθεσε στην ημέρα αυτή μια ακόμα εμπειρία αξέχαστη.

Άφθονα και νόστιμα τα φαγητά και τα κρέατα που κουβαλούσαν συνεχώς κι έψηναν επιτόπου οι Καλοσυκιανοί και κράτησε το γλέντι, ο χορός και το τραγούδι, μέχρι αργά το απόγευμα. Κι ήταν όλων η ευχή κι η απόφαση να στέκει πάντα ο Τσιλίβδικας περήφανος κι ελεύθερος όπως πρέπει να ναι όλα τα βουνά.


1234

Haut de page
Qui sommes-nous ?