Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits
 

Paris:


livre      epaw-youtube  fed  rdp 

 

 

Échos > 2016 > Ain Dombes - Parc éolien : le « non » s’affirme

fr
France
Ain

voix-ain

Actualités
http://www.voixdelain.fr/blog/2016/12/08/parc-eolien%E2%80%89-le-%C2%AB%C2%A0non%C2%A0%C2%BB-s%E2%80%99affirme/

• Jeudi 8 décembre 2016 à 7h15

Dombes - Parc éolien : le « non » s’affirme

Les machines seraient visibles à 20 km.

  • Illustration actu
  • Illustration actu

« Bien vivre aux portes de la Dombes », association créée en avril, repose sur le bien vivre ensemble et se veut apolitique, son but étant de préserver l’environnement et la tranquillité des habitants.

C’est avec calme et efficacité qu’elle mène ses actions d’information sur le projet éolien dans la commune.

Sa deuxième réunion publique réunissait une centaine de personnes, dont une partie venait d’apprendre le projet.

Chacun pouvait prendre la mesure de l’installation des cinq éoliennes, chacune de 150 m de hauteur (église de Chaleins : 20 m – tour de la Part Dieu à Lyon : 165 m).

Une installation prévue sur un périmètre restreint de quatre parcelles agricoles cultivées en céréales, les éoliennes étant éloignées de 600 m des habitations et de 800 m de l’école de Chaleins minimum autorisé : 500 m.

 

Six communes dans le vent…

 

Six communes sont concernées (Chaleins, Fareins, Francheleins, Lurcy, Messimy, Villeneuve) par les répercussions du projet. Outre le bruit et la proximité, les effets stroboscopiques provoqués par les pales traversant la lumière du soleil et provoquant des ombres s’avèrent inévitables et peuvent être mal ressentis notamment par les riverains les plus proches.

Sébastien Jambon, président, indiquait encore les répercussions sur l’immobilier, celui-ci devenant moins attractif et l’information pouvant être tue par omission par les cabinets immobiliers.

Et d’insister également sur l’aspect touristique : les éoliennes sont visibles sur un rayon de 20 km et se trouvent sur le circuit du Chemin du Curé d’Ars, très fréquenté par les marcheurs et touristes du secteur, y compris celui de Montmerle-sur-Saône.


Appel à la mobilisation générale


L’issue de la réunion apportait une vingtaine d’adhésions supplémentaires, portant le nombre à 125.

L’association poursuit ses contacts auprès des maires et de l’ensemble des élus, dont certains ont déjà émis un avis défavorable. Le président informait également du dépôt du dossier technique déjà effectué par la société Saméol à la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) délivrant les permis de construire, le dossier devant être également adressé à la préfecture de l’Ain pour décision administrative. Une enquête publique devrait être organisée en début d’année, à laquelle chacun est appelé à émettre remarques et avis.

L’association se réunira en assemblée générale extraordinaire le 15 décembre afin de délibérer officiellement et d’adresser au préfet un courrier confirmant le désaccord de « Bien vivre aux portes de la Dombes ».

Sébastien Jambon indiquait par ailleurs avoir rencontré le sénateur Patrick Chaize, ce dernier disant considérer le territoire comme non prioritaire et ne pas être favorable à ces installations, encourageant l’association à poursuivre. Et d’insister sur le besoin d’une large mobilisation de chacun pour permettre de casser le projet au plus tôt.

 

Annie Monnier, clp

Contact : sebastien.jambon01@free.fr


Site : bienvivreauxportesdeladombes.blogspot.com


 


1234