Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits
 

Paris:


livre      epaw-youtube  fed  rdp 

 

 

Échos > 2016 > France: Innimond sauvé du massacre par EDF et par son maire;:Refus du permis de construire

fr
FRANCE
1

 Innimond - Le préfet refuse le permis de construire du parc éolien

Publié le 28 janvier 2016 à 16h00

Paul Descamps
http://www.voixdelain.fr/blog/2016/01/28/pas-de-permis-de-construire-pour-les-eoliennes-d%E2%80%99innimond/

2

Un montage qui permet de visualiser le projet. ©Innimond nature et protection du patrimoine

Le projet de parc éolien à Innimond a été initié par EDF Énergies Nouvelles, recevant le soutien du maire du village Éric Nodet, pour des raisons principalement économiques. Cependant, il avait du plomb dans l’aile après avoir été rejeté par les habitants du village par voie référendaire le 8 février 2015, puis par le conseil municipal du 21 février suivant. Cette fois, le coup de grâce vient peut-être d’être porté par le préfet de l’Ain, qui refuse d’accorder le permis de construire nécessaire au lancement des travaux. Son arrêté daté du mercredi 27 janvier 2016 rappelle d’abord que la décision défavorable du conseil municipal privait de tout effet la convention de décembre 2014, qui consentait les servitudes de passage permettant l’implantation du parc éolien.

Il se réfère ensuite à l’article R. 111-27 du code de l’urbanisme, qui stipule qu’un projet peut être refusé « si les constructions […] sont de nature à porter atteinte au caractère ou à l’intérêt des lieux avoisinants ». Considérant que « le village d’Innimond est un site remarquable », depuis lequel « s’ouvre une vue panoramique exceptionnelle » sur les massifs montagneux environnants, le préfet estime que « l’omniprésence visuelle et acoustique des cinq éoliennes » aurait pour effet « d’altérer beaucoup un paysage naturel et rural encore très largement préservé ».

Ce rejet devrait sonner comme une victoire pour l’association Innimond Nature et protection du patrimoine, ainsi que pour les opposants au projet éolien de la toute proche crête de la Ravière.

Paul Descamps

3
L’arrêté préfectoral est à télécharger ici.

__________________________________________________________________________

Article du Progres du t29 janvier 2016

1

3

Commentaire de Jean-Yves le BIHAN délégué de l’Ain de La Demeure Historique

dh

INNIMOND QUAND LA CULTURE FAIT LE JUGEMENT

Le préfet de l’Ain Laurent TOUVET s’oppose à l’installation de cinq éoliennes à Innimond dans l’Ain.
Motivation du préfet : l’atteinte au cadre paysager exceptionnel.

Motivation du Maire : l’appât du gain en opposition totale avec les habitants refusant le projet

Pour la décision courageuse de Laurent TOUVET et la menace qui plane au-dessus de nos monuments ,
Eoliennes ! d’aucuns se brûlent les ailes au vent des euros et imposent des projets destructeurs en méconnaissance de leur patrimoine.
C’est ainsi que de belles régions perdent leur âme ,puis leur vocation touristique , laquelle participe à notre économie.
Loin des polémiques ,l’appréciation ,exprimée par M .Le préfet de l’ain : « Site remarquable ,vue panoramique exceptionnelle » est le juste regard d’une personne qualifiée et sa décision exemplaire de refuser le permis de construire pour cinq éoliennes de 150m dans un tel paysage est celle du courage .

Nos paysages remarquables , nos monuments sont la vitrine de la France ,leurs valeurs doivent êtres préservées , rôle des élus et des Maires lorsqu’ils sont culturellement conscients de la qualité de leur patrimoine de proximité et du devoir de mémoire dont ils ont la charge.

La décision de M. Touvet , peut redonner espoir aux propriétaires-gestionnaires de monuments historiques , « lesquels dans ces situations d’implantations d’éoliennes ou de travaux abusifs doivent dépenser des sommes considérables en honoraires d’avocats , sommes qui ne pourront être affectées aux travaux d’entretien et de restauration. » propriétaires -gestionnaires , qui dans la fragilité de leur statut de gardien du patrimoine, n’osent alors engager leurs projets .
Je salue cette décision préfectorale intervenue « avant qu’il ne soit trop tard » et remercie M.le préfet d’avoir ainsi coupé les ailes aux marchands de vent

 


1234

Haut de page
Qui sommes-nous ?