Nombre de visiteurs : Hit Counter by Digits
 

Paris:


books      epaw-video-en

 

 

Echos > 2015 > Hautes-Alpes: a collective puts a spoke in the blades of the wind project of Haute-Beaume

fr
FRANCE

gbEnglish translation

2

http://alpesdusud.alpes1.com/infos/infos-locales?view=info&id_news=34999

09/07/2015

Hautes-Alpes : un collectif met des bâtons dans les pales du projet éolien de la Haute-Beaume

 

1


Hautes-Alpes – Un projet éolien suscite la colère des quatre résidents permanents du plus petit village des Hautes-Alpes. Un projet porté depuis 2008 par la société canadienne Boralex. Elle souhaite installer, d’ici 2017, 6 à 10 éoliennes sur la Montagne d’Aureille, également située sur la commune de Montbrand. Le collectif Haut-Buëch Nature dénonce le peu de concertation, lancée en 2013.

Il regrette aussi les désagréments sur la vie du village, avec des éoliennes à 1.000/1.300 mètres des premières habitations. « Ca a un impact fort sur la santé. Tous les rapports médicaux convergent sur le fait que c’est très nuisible sur la santé humaine, notamment avec le phénomène des infrasons et cela même à plusieurs kilomètres des éoliennes », a précisé sur Alpes 1 son président, Jean-Philippe Salley. « Ca détruit notre économie locale. Il ne faut pas croire qu’en installant des éoliennes, on va faire venir des touristes. C’est une destruction environnementale très forte. Chaque éolienne, c’est 1.500 tonnes de béton et d’acier. » Dans un communiqué ce mercredi, le collectif Haut-Buëch Nature dénonce aussi l’usage qui sera fait de la route départementale menant à la Montagne d’Aureille. Selon lui, cet axe interdit au plus de 7,5 tonnes, accueillera pour le chantier des convois de 130 tonnes et 7 mètres de long. « Aussi, c’est un modèle économique aberrant. Cela va créer zéro emploi en exploitation. Elles sont fabriquées à l’étranger et maintenues à distance. »

Le collectif demande un moratoire sur ce projet. De son côté, l’entreprise souligne que son projet respecte le Schéma Régional Éolien voté en 2012. L’enquête publique devrait être lancée en 2016.

Google translation:


Hautes-Alpes: a collective puts a spoke in the blades of the wind project of Haute-Beaume





Hautes-Alpes - A wind project has angered four permanent residents of the smallest village in the Hautes-Alpes. A project supported since 2008 by the Canadian company Boralex. She wants to install by 2017, from 6 to 10 wind turbines on the Montagne d'Aureille, also located in the municipality of Montbrand. The collective Upper Buëch Nature denounces the lack of consultation, launched in 2013.

It also regrets the inconvenience of village life, with wind turbines to 1,000 / 1,300 meters from the nearest house. "It has a strong impact on health. All medical reports converge on the fact that it is very harmful to human health, especially with the phenomenon of infrasound and that even several kilometers from the wind, "said Alpes 1 on its president, Jean-Philippe Salley. "It destroyed our local economy. We must not believe that installing wind turbines, we will bring in tourists. This is a very strong environmental destruction. Each turbine is 1,500 tons of concrete and steel. "In a statement Wednesday, the collective Upper Buëch Nature also denounces the use made of the secondary road leading to the Montagne d'Aureille. According to him, this axis banned in over 7.5 tonnes, will host for the site convoys of 130 tonnes and 7 meters long. "Also, this is an aberrant economic model. This will create zero operating manual. They are manufactured abroad and maintained remotely. "

The group calls for a moratorium on the project. For its part, the company emphasizes that its project meets the Regional Plan Éolien voted in 2012. The public inquiry should be launched in 2016.


 

 

 


1234

Seitenanfang
Impressum